Demander à svn d’ignorer des fichiers ou répertoires sur MacOSX

15.05.2009 0

Panic > Coda
Crédit photo: guspim

Ce qui est ennuyeux lors du développement à plusieurs avec SVN d’un projet PHP générant des images par exemple, c’est de voir apparaître ces images dans la liste des fichiers à commiter, alors que les autres développeurs n’en n’ont pas besoin.

Pour travailler avec svn, j’utilise quotidiennement Coda ou SCPlugin. J’avais testé la demo de Versions, mais je n’ai pas poursuivi lors du passage à la version payante.

Malheureusement, Coda et SCPlugin ne savent pas gérer la propriété svn:ignore mais ils la comprennent. Il faut donc utiliser le terminal pour « cacher » ces fichiers à svn.

export SVN_EDITOR=vi

Il faut ensuite se placer dans le répertoire à ignorer, par exemple /trunk/public/images/avatars et lancer la commande suivante:

svn propedit svn:ignore .

Une fenêtre vi s’ouvre alors dans laquelle il faut saisir * pour tout ignorer (fichiers et répertoires du répertoire courant). On peut aussi ignorer uniqument certains fichiers avec *.db ou test*

Et voilà, les fichiers en trop ne seront plus visibles dans Coda. Cet effet n’est pas récursif, il faut le faire dans les sous-répertoires nécessaires.

Il me semble que pour annuler cet effet, il faut remplacer * par off dans vi, à vérifier.

Prendre des snapshots d’une page web complète sous MacOSX

06.04.2009 0

J’ai découvert dans le pack MacHeist une application bien utile appelée LittleSnapper

Elle permet de faire des copies de tout ou partie de votre écran, mais surtout, elle sait créer une image d’une page web complète. Plus besoin de faire 2/3 screens et de les coller sous toshop, c’est toujours ça de gagné. 

Il est aussi possible de trier tous ses snapshots par tags et de les publier sur flick, un compte FTP ou leur librairie quicksnapper

Pour les PCistes ou Linuxiens, il existe une extension FF qui permet de faire la même chose, mais elle n’est pas compatible Mac.

Un Finder avec onglets sous OSX

02.04.2009 0

image-21

Et oui, ca existe. J’en avais marre d’avoir plusieurs fenpetres du FInder ouvertes à chaque projet: les images, les templates html, les scripts PHP, etc… Alors une petie recherche sur le Net m’a fait découvrir PathFinder, un logiciel bien complet qui fourmille d’options et de possibilités, mais dont la plus intéressante pour moi est la navigation par onglets. L’application peut remplacer complètement le Finder, et garde les mêmes options de présentation, ne déroutant pas les nouveaux utilisateurs.

Il faut quand même débourser 40$ pour la version complète.

Un test complet de l’outil se trouve ici, et pour le télécharger c’est par là.

Utiliser une eyeToy PS2 sur MacOSX

25.03.2009 1

image-2En faisant des cartons, je suis retombé sur une eyeToy PS2. Par curiosité, je l’ai branchée sur mon mac mini. Après quelques recherches, j’ai téléchargé et installé les pilotes macam. La caméra et le micro ont été immédiatement reconnus par Skype. L’image est excellente, le focus manuel par contre. Mais bon, voilà un recyclage bien économique.

Identifier les chansons iTunes avec SongGenie

24.03.2009 0

image-3

J’avais essayé il y a quelques temps SongGenie et j’avais été surpris de la qualité de l’outil. Je lui avait fait tester 5 chansons où je n’avais que « Piste 1″ comme nom dans ma bibliothèque, et il s’en est bien tiré à chaque fois. Du coup je viens d’acheter le logiciel 20€ et le voilà parti à la recherche de mes 8257 chansons :)

TwoUp, une application pratique pour MacOSX

03.03.2009 0

image-1Plutôt qu’un long discours, un extrait en anglais (ben Oui Yohan, faut s’y mettre un jour à l’Anglais):

TwoUp allows you to quickly position a window to fill exactly half the screen (splitscreen) via the status menu bar or configurable shortcuts (hotkeys). Similar to « tiled windows » functionality available on other operating systems.

Pour les intéressés, c’est gratuit, et c’est ici.

Utiliser svn+ssh avec Coda sur MacOSX

20.01.2009 0

 

Subversión
Crédit photo: Daquella manera

Pour un projet développé pour mes collègues de Conostix, ces derniers m’ont mis à disposition un serveur subversion accessible uniquement après une connexion SSH. Evidemment, subversion sait très bien gérer cela. 

J’ai donc utilisé dans Coda l’url suivante pour le repository: svn+ssh://olivier@leur_serveur_svn.conostix.com et olivier comme username (pas de password, je me connecte avec une clé ssh)

J’obtiens alors la réponse svn: Syntax error parsing revision 'leur_serveur_svn.conostix.com' et effectivement, même en ligne de commande, rien à faire:
pimox: mac-mini-de-olivier-pierre:tmp opierre$ svn ls svn+ssh://olivier@ leur_serveur_svn.conostix.com
pimox: svn: Syntax error parsing revision 'leur_serveur_svn.conostix.com'

La solution ? ajouter un @ à la fin de l’url du repository: svn+ssh://olivier@leur_serveur_svn.conostix.com/@

J’ai trouvé cette solution ici, si le pourquoi du comment vous intéresse.

L’encodage des paramètres dans les urls

04.12.2008 1

Après plusieurs années de développement, on en apprend toujours, et c’est ca qui fait plaisir dans ce métier. Bien que parfois, il y a des surprises dont on pourrait se passer …

En voici une justement qui m’est arrivée pas plus tard que tout à l’heure: pour un site fraîchement mis en production, un fournisseur veut envoyer une emailing contenant une invitation à jouer pré-remplie avec nom et prénom. Jusque là, rien de sorcier. Sauf qu’au lieu d’encoder correctement l’url, le prénom et le nom de famille des joueurs est transmis tel quel dans un bon vieux « nom=tonton&prenom=rené »

Au sein de mon formulaire d’inscription, je récupère et j’affiche ces valeurs avec un ptit urldecode (inutile dans ce cas là of course) et un html_entities avec charset réglé en UTF-8

Sur certains browser, » tonton rené » devient « tonton ren » suivi d’un carré ou d’un @ selon les cas. Mais uniquement sur PC ! Sous macosx, tout va bien …

Safari et FF version Macosx considèrent donc que les paramètres de l’url sont encodés en UTF8, mais IE6 et FF sous Windows considèrent qu’il s’agit d’ISO. La solution est alors de tester l’encodage des paramètres passés dans l’url et d’utf8_encoder tout ce petit monde s’il ne s’agit pas déjà d’utf8

Au passage, voilà une fonction trouvée sur php.net qui permet de tester ce genre de chose:

function is_utf8($string) {
// From http://w3.org/International/questions/qa-forms-utf-8.html
return preg_match('%^(?:
[x09x0Ax0Dx20-x7E] # ASCII
| [xC2-xDF][x80-xBF] # non-overlong 2-byte
| xE0[xA0-xBF][x80-xBF] # excluding overlongs
| [xE1-xECxEExEF][x80-xBF]{2} # straight 3-byte
| xED[x80-x9F][x80-xBF] # excluding surrogates
| xF0[x90-xBF][x80-xBF]{2} # planes 1-3
| [xF1-xF3][x80-xBF]{3} # planes 4-15
| xF4[x80-x8F][x80-xBF]{2} # plane 16
)*$%xs', $string);
}

Et voilà encore du boulot qui aurait pu être évité si les fournisseurs extérieurs développaient correctement leur business…